Printemps

Mon cher, mon Doux soleil,

je viens par la présente, vous faire une proposition douteuse… et oui, encore…

d’obligation, Il n’en Est pas question, mais il semble que les mots tissent des fils sur lesquels je danse et Peut-Etre même, que vous aimez ce balancement, jouant, vous, avec le Temps, les couleurs, et les élans

puisque nous aimons rire sans se moquer, croquer sans mordre, sautiller sans se vautrer…

De quoi faudrait-il se priver, pour Rompre cet hiver à la traîne, engageons une discussion. Notre volonté n’est pas scellée, de Pacte il n’y a. N’Est pas toujours Ce que l’on voit, ce que l’on croit, Pas à pas, à reculons ou avançant… ?

Dansons entre tes rayons et mes cheveux presque longs, à petits pas Serrés.

Toi, soleil, Chuchote la lumière du printemps, les mots bourgeons, les timides silences

et Moi avec Mon Petit équilibre, Nom d’une liliputienne, Je tisserais comme pénélope des tapis de verdure, pour rassurer les tempos lents, les orages naissants.

je Serais fleur, rose, rouge ou terre de sienne, la Tienne, Patiente Et impatiente, Secrète et parfumée, pour te laisser évoluer vers tes étés resplendissants.

Parle soleil, et Dis-moi ce que tu en penses, Embrassons La Vie, les nuages nous protègent encore Un Peu.

Taisons-Nous, Ou Vivons.

Ta Ptite fun’

——————
surtout pour la robe à froufrou… 😛

http://youtu.be/CEbH3equflQ

Publicités