Clope un… clope en… la mort rue

Et je la vois là, les lèvres humides, gonflées et soudées par l’absence de mots. Le silence en rouge à lèvre, carmin, rutilant.

Elle va me choisir, négligemment. Elle me porte à sa bouche et m’enfourne de quelques millimètres. L’instant où je sens cette flamme me lécher, me tordre, je ne résiste pas, elle m’allume, Salope !

Lire la suite

Publicités

Le cinéma à rêves

Mon très cher ami,

Voilà bien longtemps que je n’ai donné signe de vie. Pourtant, il s’en est passé depuis ton passage chez nous. Le petit est né. La maman a eu du mal à s’en remettre, c’était un accouchement difficile. Et puis tu ne le vois pas, mais il a ton regard, elle ne le dit jamais. Moi je sais qu’elle s’y noie. Aujourd’hui, rassures-toi, tout le monde va bien, et ils pensent déjà au Lire la suite

Pulsions trash

Il fait un peu froid. Vêtue de son jean moulant, son débardeur trop grand, sa veste militaire élimée, ses bottes chamois et de son sac en daim, elle attends là un peu dans le froid. Elle se grille une sèche qu’elle a taxée un peu plus tôt. Elle ne fume plus depuis 4 ans maintenant. Mais là, elle en avait envie. Elle n’a de compte à rendre à personne. Elle s’arrache les poumons, et elle choisit de le faire. Lire la suite

Ce p’tit air

La pièce aux murs en pierre est fraîche. Des bougies sont disposées un peu partout faisant danser les ombres. Le mobilier est sobre. Une table massive en bois brut, aux pieds carrés. Un banc dessous, et deux fauteuils, dont un dans lequel je suis assise. Le dossier est un arc qui prend le dos et revient sur l’avant. J’y suis accoudée, les jambes l’une sur l’autre, et je tiens mon sablier nonchalamment. Dans la cheminée, la fin d’un feu de joie. Deux couverts. Un Lire la suite

Quand le Delta palpite

Ils avaient déjà dansé ensemble. Agathe aime bien ce type là. D’abord il danse bien, vraiment bien. Il sent toujours bon. Il est discret, pas envahissant. Et puis, il se pourrait qu’il l’aime bien, elle a cru deviner quelques fois des petits signes.

Mais bon Agathe, elle a un autre mec dans le coeur, alors c’est plutôt porte close. Quelle que soit son histoire, et ce qu’elle vive, elle a fermé toutes les entrées. On n’est jamais trop Lire la suite

Face à Face, acte 1, scène 2

Ce type là… y’a un truc qui m’échappe. Je n’arrive pas à assembler mes idées. Tout se brouille chaque fois que j’essaie de me concentrer. J’ai beau le lire, le relire ; m’arrêter, recommencer ; assise, ou allongée ; à toutes heures du jour ou de la nuit, il me bouleverse. Ses textes, presque tous… je n’y comprends rien ! J’ai l’impression qu’ils me sont destinés, que l’on se connaît, je veux dire intimement, et il vient me chatouiller, me caresser, m’interpeller, parfois même se moquer ou m’engueuler. Etrange. Bon sang, que je suis mal à l’aise. Lire la suite